Langue :
  • EN
  • FR
  • TH
Histoire recommandée

10 façons simples de réduire les déchets plastiques de votre hôtel

Des alternatives toujours plus élégantes aux plastiques à usage unique

Les impacts environnementaux du plastique à usage unique sont totalement disproportionnés par rapport à ses avantages. Boire un peu plus facilement une boisson froide ou s'épargner un peu de vaisselle, voilà autant de prétextes pour utiliser inutilement du plastique qui mettra peut-être des siècles à se décomposer complètement, processus au cours duquel il engendrera des dégâts conséquents.

À l'échelle mondiale, le secteur hôtelier utilise 150 millions de tonnes de plastique à usage unique par an, ce qui en fait l'un des principaux acteurs d'un fléau qui tue chaque année un million d'oiseaux et 100 000 mammifères marins. Ce problème se répercute ensuite tout au long de la chaîne alimentaire pour au final affecter l'Homme aussi. Par chance, chaque établissement peut facilement mettre en place des actions simples et peu coûteuses.

1. Remplacer les pailles en plastique à usage unique ou arrêter tout simplement d'utiliser des pailles

On estime que les États-Unis jettent à eux seuls quelque 500 millions de pailles en plastique à usage unique chaque jour, chacune mettant jusqu'à 200 ans à disparaître complètement. Entre-temps, elles se décomposent en microplastiques dangereux, de minuscules morceaux de matériaux qui représentent une véritable catastrophe pour la faune, et potentiellement pour l'Homme.

Heureusement, il existe de nombreuses alternatives. On trouve notamment des pailles fabriquées à partir de diverses formes de plastique biodégradable, de papier ou de matière végétale, comme les tiges de blé ou de papaye. Et si les pailles réutilisables en verre, en silicone, en acier inoxydable ou en bambou peuvent contribuer à réduire les dépenses en permettant de faire durer le stock, leur fabrication a également un coût pour l'environnement. Il est donc préférable d'abandonner totalement les pailles si possible.

Êtes-vous prêt à franchir le pas ? Vous n'êtes pas seul. Le groupe Hilton a retiré les pailles en plastique de bon nombre de ses établissements, un exemple rapidement suivi par les hôtels Hyatt, Anantara et Four Seasons, entre autres.

2. Remplacer les bouteilles d'eau en plastique par des bouteilles en verre ou en métal ou arrêter tout simplement d'externaliser l'approvisionnement en bouteilles d'eau

Les bouteilles d'eau en plastique sont relativement faciles à recycler, mais celles jetées avec les ordures ménagères mettent 70 à 450 ans à se décomposer complètement. Imaginons un hôtel de 100 chambres proposant dans chacune deux bouteilles d'eau ; cela représente au minimum 73 000 bouteilles en plastique jetées tous les ans.

Le moyen le plus simple de réduire ces déchets est d'acheter des bouteilles d'eau en verre plutôt qu'en plastique. Bien sûr, cela augmente légèrement le coût unitaire. Cependant, vous pouvez réduire les coûts sur le long terme en installant un système de filtration d'eau par osmose inverse et en privilégiant des bouteilles en verre réutilisables. L'enseigne 1 Hotels a quant à elle choisi de filtrer l'eau du robinet, afin que ses clients puissent remplir leurs verres depuis leur lavabo. Vous pouvez aller encore plus loin en offrant ou en vendant des bouteilles métalliques au nom de votre marque, améliorant ainsi vos recettes tout en mettant en avant vos valeurs écologiques. Vos clients seront autant d'ambassadeurs de votre hôtel aux quatre coins du globe !

3. Utiliser des articles de toilette biodégradables ou faire des économies en optant pour des alternatives réutilisables

Fournir de petites bouteilles de shampoing et d'après-shampoing ainsi qu'un kit dentaire est un geste évidemment très apprécié des voyageurs. Cependant, l'impact sur l'environnement de ces millions de brosses à dents et bouteilles à usage unique est colossal, surtout lorsque l'on sait qu'il leur faut jusqu'à 100 ans pour se dégrader.

Heureusement, il n'est pas nécessaire de renoncer à cette délicate attention pour réduire les déchets plastiques. Il existe de nombreuses options biodégradables, notamment des peignes, des brosses à dents et des cotons-tiges en bambou. Pour le shampooing, pensez à installer des distributeurs rechargeables dans les chambres. Cela vous permettra en outre de réduire vos coûts sur le long terme, car vous pourrez acheter vos produits de salle de bain en vrac plutôt qu'en bouteilles individuelles de marque.

4. Remplacer les lingettes rafraîchissantes à usage pour une meilleure expérience client à faible coût

Proposer une petite serviette rafraîchissante à l'arrivée est l'une de ces petites attentions qui permettent de se démarquer, mais ces lingettes et surtout leurs emballages ne sont absolument pas respectueux de l'environnement, car ils mettent des décennies à se décomposer.

Heureusement, la solution est on ne peut plus simple : il suffit d'utiliser des serviettes normales que vous pourrez laver et réutiliser, tout simplement. Vous ajouterez ainsi une note d'élégance à l'expérience client contre un investissement tout à fait raisonnable : un stock de petites serviettes, quelques gouttes de fragrance naturelle dans l'eau destinée à les mouiller et un réfrigérateur près de la réception pour les avoir sous la main.

5. Opter pour des sacs poubelles biodégradables en faisant bien attention à l'étiquette

Il y aura toujours des déchets, même en réduisant les déchets plastiques au strict minimum. Et qui dit déchets dit sacs poubelles pour pouvoir les stocker et les transporter : ceux-ci sont généralement en plastique, car ce matériau est à la fois léger et résistant. Cependant, ils mettent jusqu'à un millénaire pour se dégrader complètement.

Heureusement, il existe là aussi des alternatives. Tout comme les pailles en plastique biodégradable, on trouve des sacs poubelles fabriqués dans des matériaux similaires. Ils se décomposent plus facilement mais sont aussi résistants que les sacs ordinaires. Il convient toutefois de noter que certains types de plastiques biodégradables ne se dégradent que sous certaines conditions ou doivent être traités par une usine de compostage commerciale. Cela vaut donc la peine de jeter un œil à l'étiquette afin d'être sûr de retenir l'option la plus verte possible.

6. Privilégier les marchés locaux pour réduire les emballages en plastique

Pour un restaurant, s'approvisionner auprès d'industriels et de supermarchés permet d'acheter de grandes quantités avec une qualité constante. Cependant, lorsque chaque article est emballé dans du plastique, cela génère énormément de déchets.

A contrario, les produits achetés auprès de fournisseurs locaux occasionnent généralement moins d'emballages ; ils coûtent en outre moins cher et permettent de soutenir les producteurs de la région ainsi que l'économie communautaire. Avec une relation de confiance et des revenus réguliers, ces producteurs pourraient se développer pour fournir le volume et la régularité dont vous avez besoin. Et l'avantage est double pour vous, car les « produits locaux » font toujours leur effet sur un menu.

7. Remplacer les sachets de condiments individuels par de petits pots ou bols réutilisables

Si les portions individuelles pour le petit-déjeuner permettent de réduire la file d'attente au buffet, elles génèrent des déchets plastiques inutiles, qui peuvent mettre entre 20 et 30 ans à se décomposer.

Les alternatives réutilisables (comme des pots en céramique ou en métal) nécessitent davantage de préparation et un minimum d'investissement afin de pouvoir servir toutes les tables du petit-déjeuner, mais elles sont rentables sur le long terme puisqu'elles permettent d'acheter les condiments en vrac. Cela permet en prime d'apporter une touche d'élégance que ne permettent pas les versions en plastique.

8. Utiliser des contenants compostables ou au moins fabriqués dans des matériaux plus facilement recyclables

Concernant les plats à emporter et la restauration rapide, le polystyrène s'est depuis longtemps imposé comme une option populaire et bon marché pour les gobelets et autres contenants. Malheureusement, ces emballages polluent l'environnement pendant assez longtemps : jusqu'à 50 ans, pour être plus précis. Pire encore, il s'agit de l'un des matériaux les plus difficiles à recycler, relativement peu d'usines étant capables d'en assurer le traitement.

Opter pour des alternatives biodégradables est non seulement plus respectueux de l'environnement, mais aura un impact positif sur l'image de votre établissement. On peut très bien imaginer des contenants surprenants fabriqués à partir de feuilles d'arbres ou de végétaux aplaties et modelées, ou d'autres solution créatives. Et avec le nombre croissant de grands détaillants alimentaires qui adoptent des emballages biodégradables, de plus en plus d'options abordables sont disponibles.

9. Passer à un système d'accès mobile sans clé ou revenir aux clés classiques

Les cartes-clés en plastique sont évidemment réutilisables et très pratiques, mais elles rejoignent à terme la grande famille des déchets. Lorsque le groupe Hilton est passé à un système d'accès mobile sans clé, les économies de plastique réalisées ont été estimées à 40 tonnes ! Et grâce à des services comme OpenKey, vous n'avez pas à vous soucier de concevoir votre propre application pour pouvoir adopter cette technologie.

Bien sûr, l'installation de serrures modernes compatibles peut impliquer des dépenses conséquentes, en particulier pour les grands hôtels. Alors, si vous voulez réaliser des économies tout en faisant un geste pour la planète, vous pouvez tout simplement opter pour des clés métalliques standard. Ce système n'offre certes pas le standing de la technologie sans clé, mais il permet d'éviter les déchets plastiques tout en apportant une touche rétro.

10. Recycler les déchets plastiques inévitables en formant le personnel au tri

Alors que certaines enseignes sont allées jusqu'à éliminer totalement les déchets plastiques, les dépenses d'une telle démarche peuvent se révéler écrasantes pour les petites marques et les hôtels indépendants. Cependant, cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas contribuer à l'effort global visant à rendre l'industrie hôtelière aussi verte que possible.

Un programme de recyclage efficace permet de garantir que les plastiques et autres déchets sont correctement identifiés, triés et collectés pour être livrés aux usines de transformation appropriées. Vous devrez peut-être former vos employés à identifier les différents types de plastique afin que le tri soit bien effectué, mais c'est un coût relativement faible pour contribuer à sauvegarder la planète et à améliorer l'impact écologique de votre établissement.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site Web. L'utilisation de ce site implique d'accepter notre utilisation des cookies.